DUREE DE LA SCINTIGRAPHIE CARDIAQUE

Prévoyez une demi-journée de présence dans le service pour réaliser les différentes étapes d’une scintigraphie cardiaque.

QU’EST-CE QU’UNE SCINTIGRAPHIE CARDIAQUE (tomoscintigraphie de perfusion myocardique) ?

Il s’agit d’un examen d’imagerie qui permet de savoir si votre cœur est correctement perfusé (irrigation sanguine).

POURQUOI VOTRE MEDECIN A DEMANDÉ UNE SCINTIGRAPHIE MYOCARDIQUE ?

scintigraphie cardiaque casamanceVous allez réaliser une scintigraphie myocardique dans un but de dépistage, de diagnostic ou d’évaluation d’une maladie cardiovasculaire.

Le but de cet examen est d’évaluer la vascularisation régionale du muscle cardiaque au repos et dans des conditions d’effort (obtenu sur un vélo ou grâce à une injection de Dipyridamole ou de Rapiscan). Cet examen permet de déterminer une lésion du muscle cardiaque (infarctus du myocarde) ou un flux sanguin insuffisant au cours du test (ischémie myocardique).

COMMENT SE DEROULE UNE SCINTIGRAPHIE CARDIAQUE?

Elle est effectuée dans le service de médecine nucléaire de l’Hôpital Privé La Casamance.

Des images de votre cœur sont réalisées au repos, et après un test de stimulation (épreuve d’effort le plus souvent, et/ou perfusion d’un médicament) .

L’appareil utilisé pour l’acquisition des images, une gamma-caméra, est constituée de détecteurs positionnés à proximité du thorax. Il n’y a habituellement pas de problème de claustrophobie.

1.La scintigraphie au repos :

L’acquisition des images débute 15 à 30 mn après l’injection d’un radiotraceur (Myoview marqué au Technétium) dans une veine du bras. Vous serez allongé de manière confortable, souvent à plat ventre, sous une gamma-caméra qui permettra de visualiser votre cœur en quelques minutes. Cela est parfaitement indolore, mais il est important de ne pas parler et de ne pas bouger, même légèrement, pendant la réalisation des images.

2.L’épreuve d’effort :

épreuve d'effort - scintigraphie cardiaqueDans la salle d’épreuve d’effort, vous réaliserez une épreuve d’effort sur bicyclette sous la surveillance continue d’un cardiologue.

Cette épreuve d’effort peut être complétée voire même remplacée par l’injection de DIPYRIDAMOLE. Ce médicament agit en dilatant les vaisseaux et peut être à l’origine d’effets indésirables qui sont essentiellement des maux de tête, des bouffées de chaleur, et parfois des sensations de vertige. Dans ce cas, nous injecterons un antidote (Aminophylline) bloquant l’effet du médicament et supprimant ou diminuant ces effets secondaires non dangereux mais parfois gênants.
Il est donc important que vous signaliez toute sensation que vous jugerez comme anormale pendant ou après le test.

Le radiotraceur (Myoview marqué au Technétium) vous sera injecté au cours de l’effort et reflétera la perfusion de votre myocarde au moment de l’injection, c’est-à-dire à l’effort. Il s’agit du Myoview marqué au Technétium 99. La quantité de rayon est faible.
Un électrocardiogramme permet de surveiller le rythme cardiaque et de synchroniser les images aux battements du cœur.

3.La scintigraphie cardiaque d’effort :

L’acquisition des images est identique à la scintigraphie de repos. Lorsque les images seront analysées et développées, le médecin vous expliquera les résultats avant que vous ne quittiez le service.

QUELLES SONT LES PRECAUTIONS PARTICULIERES A PRENDRE ?

Les examens sont habituellement réalisés en l’absence de risque de grossesse mais cette dernière ne constitue qu’une contre-indication relative.
Si vous êtes enceinte ou susceptible de l’être ou si vous avez un retard de règles, merci de le signaler au personnel avant toute injection.

Prendre un petit déjeuner léger au moins 2 heures avant l’heure prévue de l’examen, sans café, sans thé, sans chocolat, sans banane ni soda contenant de la caféine (type coca-cola).

Vous devez impérativement vous munir de l’ordonnance rédigée par votre médecin, demandant la tomoscintigraphie de perfusion myocardique, dans le cas où cette dernière n’a pas été transmise directement dans le service.

Il est également important que vous soyez en possession des éléments importants de votre dossier médical en rapport avec la question clinique de votre médecin (notamment vos examens scintigraphiques antérieurs, vos derniers examens de laboratoire et vos autres examens d’imagerie) ainsi que de la liste écrite des médicaments que vous prenez.

Il est conseillé de contacter votre cardiologue qui vous informera sur l’arrêt éventuel de certains médicaments.