DURÉE DE L’EXAMEN :

Il faut compter environ 1 heure de présence dans notre service pour réaliser une scintigraphie pulmonaire.

POURQUOI VOTRE MEDECIN A DEMANDE UNE SCINTIGRAPHIE PULMONAIRE ?

La scintigraphie pulmonaire permet d’analyser le fonctionnement de vos poumons, en étudiant à la fois leur respiration et leur irrigation scintigraphie pulmonaire casamanceen un seul examen.

Les principales indications sont :

  • La recherche d’embolie pulmonaire (caillots de sang ayant migré dans la circulation pulmonaire)
  • Le bilan fonctionnel, par exemple avant une opération pulmonaire ou dans le cadre d’un bilan d’emphysème.

QUELLES SONT LES PRECAUTIONS PARTICULIERES A PRENDRE ?

Lorsqu’elle est nécessaire au diagnostic d’embolie pulmonaire, la scintigraphie pulmonaire n’est pas contre-indiquée chez la femme enceinte. L’allaitement éventuel doit être interrompu pendant 24 h.

COMMENT SE DEROULE L’EXAMEN ?

La scintigraphie pulmonaire nécessite une présence d’environ 1 heure dans le service.

Cet examen permet l’analyse de la ventilation et de la perfusion des poumons. Vous serez allongé sur le dos et les images seront prises par un appareil appelé gamma-caméra. La prise des images durera entre 15 à 30 minutes.

  • La scintigraphie de ventilation

Consiste à visualiser la respiration dans vos deux poumons. Dans un premier temps, on vous fera respirer calmement un radiotraceur grâce à un masque appliqué sur votre visage. Puis on vous allongera sous la caméra qui enregistrera les images de vos poumons en tournant autour de vous (sans jamais vous toucher).

Cela est parfaitement indolore, sans danger, très peu irradiant (beaucoup moins qu’une radiographie des poumons). Vous n’avez aucun effort à fournir, vous n’avez pas besoin de bloquer votre respiration, mais au contraire de respirer normalement, comme d’habitude.

  • La scintigraphie de perfusion

La caméra enregistrera les images de vos poumons après injection dans une veine du bras de macro-agrégats de SERUM ALBUMINE HUMAINE marqués au Technétium 99m.

Cette partie est également indolore, et peu irradiante (de l’ordre d’une ou deux radiographies des poumons). Elle est faite simultanément à la scintigraphie de ventilation, permettant au médecin de comparer les deux types d’images réalisées.

Lorsque les images seront analysées et développées, le médecin vous expliquera les résultats avant que vous ne quittiez le service. Il aura besoin des radiographies, scanners et anciennes scintigraphies, dont vous disposez.